jeudi 29 mai 2014

Baguage des jeunes faucons

Voici Zéphir, un des jeunes mâles nés en 2013 lors de son baguage l'an dernier.
Le baguage des fauconneaux de l'UdeM se fera le vendredi 30 mai 2014 à partir de 11h. Nous serons alors en mesure de connaître leur sexe, et par la suite je ferai un appel à tous pour leur trouver des noms!

Comme l'an passé, le baguage se fera dans la tour près du nichoir. Les jeunes seront "kidnappés", pesés, bagués, puis retournés au nid le plus rapidement possible. La porte arrière du nichoir sera utilisée pour saisir les jeunes. Pour assurer leur sécurité, un panneau de bois sera placé devant le nichoir, au cas où ils seraient tentés de s'enfuir, autant au kidnapping qu'au retour. Afin de compenser pour l'énergie dépensée par les adultes pour la défense du territoire, de la nourriture sera laissée sur le nichoir après le baguage.

SVP LIRE CE QUI SUIT!!!
Pendant que les jeunes seront hors du nid, Spirit va probablement retourner dans le nichoir et y rester un bon moment. Roger lui a l'habitude de lancer des cris d'alarme sans arrêt pendant toute l'opération et même jusqu'à une heure après. Pour un humain qui regarde cette scène, il est facile de tomber dans l'anthropomorphisme, c'est à dire de penser que les faucons ont des sentiments humains. Rappelez-vous que chez les animaux, c'est l'instinct (déclenché par les hormones) qui contrôle leurs comportements. Pour ceux qui ont suivi la nidification 2010, souvenez-vous quand Polly a volé un bébé. Elle n'avait tout simplement pas encore d'hormones de reproduction pour contrôler son instinct et lui faire réaliser la différence entre un fauconneau et de la nourriture. Elle était trop jeune, ça se passe à 2 ans chez les pèlerins. Ça ne veut pas dire que les animaux ne sont pas intelligents et n'ont pas du tout d'émotions (ça c'est un tout autre débat!). Mais ne croyez pas que Spirit et Roger "ont de la peine", qu'ils "aiment leurs bébés", etc etc au même niveau que nous. Bien sur, c'est un stress, évidemment! Leur instinct est de protéger leur territoire et leur progéniture, tout comme ils le font contre un autre oiseau de proie. Mais une fois que les jeunes seront de retour au nid, pour Spirit et Roger ça se termine en défense de territoire réussie. Donc au bout de la ligne, ils auront fait leur travail, et la routine reprend. Il y a un certain stress pour les jeunes également, mais le tout se fait sans aucune douleur, et vous verrez qu'aussitôt revenus au nid, tout revient à la normale très rapidement pour eux. 

Même si la population se porte bien au Québec, le faucon pèlerin est encore sur la liste des espèces vulnérables. Le baguage est un geste très important pour le suivi des populations. Simon Duval, notre bagueur, fait la même chose avec des milliers d'autres oiseaux au MBO (McGill Bird Observatory) à chaque année afin de suivre les migrations. Je vous invite à consulter et à faire "like" sur leur page Facebook, mise à jour régulièrement! 

Si vous avez des questions pendant le baguage n'hésitez pas à les poser en direct dans la fenêtre de clavardage de Ustream, je serai là (fauconsudem) pour y répondre. 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire